2. Evolutions récentes du climat et de l'atmosphère.

I. Les paléothermomètres des climats récents, -800 000ans BP.

1. Les apports de la glaciologie.


Des bulles dans la glace…

Les glaces polaires : des bulles de gaz et de l'eau permettant de déterminer des valeurs anciennes directement ou par des rapports isotopiques

1.1 Le CO2.

CO2 : gaz à effet de serre qui a une incidence directe sur la Tmoy terrestre par l'effet de serre qu'il génère.

1.2 δ18O de la glace et de l'eau de mer.

le rapport isotopique de l'oxygène : 2 isotopes présents dans l'eau.

les valeurs pour les océans actuels : 0 ‰ pour δ18O ; et SMOW = 2. 10-3 .

@ δ18O, le rapport isotopique de l'oxygène, un paléothermomètre.

Un paramètre qui varie inversement dans l'eau de mer et dans les glaces : plus il fait froid, plus les précipitations polaires s'appauvrissent en 18O.

Données sur -400 000 ans du CO2 et δ 18O en Antarctique : des corrélations et des oscillations climatiques.


Corrélation CO2 et δ 18O en Antarctique


Corrélation δ 18O et δ D entre Grœenland et Antarctique
La glace est une archive climatique du passé récent de la Terre.

2. Les pollens, autres indicateurs climatiques locaux.

La flore : des associations végétales caractéristiques des climats.

A chaque pollen son décor :


Betula Sp (MO)

A chaque espèce son pollen :


Petite planche photographique.

Une association ou peuplement végétal : aussi appelée biome,


Diagrammes polliniques de deux peuplements différents

Diagramme pollinique de 2 grottes de St Thibaud de Couz (Savoie)
Les peuplements végétaux passés racontent aussi l'évolution climatique à un niveau plus local du passé récent de la Terre. Les mêmes renseignements sont tirés de l'étude des peuplements animaux.

II. Origines des variations climatiques récentes.

Les derniers 600 000 ans : des variations climatiques attestées par les paleothermomètres.

Des périodicités : 100 000, 45 000, 23 000 ans. Elles orientent vers certaines causes physiques liées aux paramètres orbitaux de la Terre mais…

1. Les paramètres orbitaux.

Voir aussi : la théorie de Milankowitch, les périodicités liées aux paramètres orbitaux de la Terre.

@ Excentricité.
@ Obliquité.
@ Précession des équinoxes.
Les variations des paramètres orbitaux de la Terre peuvent expliquer l'initiation de variations climatiques périodiques. Elles ne sont pas suffisantes pour expliquer l'ampleur de celles-ci attestées dans le passé récent de la Terre. Il faut donc envisager des interactions complexes entre différents acteurs du climat.

2. Les actions anthropiques.

2.1 L'Augmentation atmosphérique des gaz à effet de serre.

Une modification du cycle naturel du carbone : productions anthropiques de GES.


Evolution de quelques paramètres depuis 1850.

glacier

calotte Arctique

2.2 Les projections du GIEC

Des projections différentes de IPCC : dans le sens d'un réchauffement climatique.


Projections - rapport 2007 -

Aux dernières nouvelles : plutôt la projection haute….

3. Quels arguments et quelles limites ?

Des variations mesurées.

Des mécanismes amplificateurs :

Quels mécanismes compensateurs ?

Les prévisions ne sont pas optimistes. Du moins pas à notre échelle de temps.
@Projections d'élévations du niveau de la mer ; Crédit : Sébastien Merkel.

Retour au menu