2-B La plante domestiquée

Un enjeu : nourrir l'humanité. Quelles réponses ?


Etapes de la domestication des plantes (image GNIS).
Les pages du GNIS

I. Une vieille histoire.

La sédentarisation des populations : début de la culture (et de l'élevage) vers -12 000, -11 000 ans.


Exemple du maïs (image GNIS).

La sélection empirique : le début de la domestication des plantes sauvages.

Une sélection massale :

L'exemple du blé : la sélection à partir d'hybrides interspécifiques naturels polyploïdes de variétés répondant à des besoins alimentaires différents.

Revoir cette page précédente !
La sélection massale a domestiqué certains végétaux en sélectionnant empiriquement les caractères intéressants pour l'Homme. Le tri parmi les individus destinés à se reproduire a réalisé, sur des temps très long, la sélection des allèles déterminant ces phénotypes.

II. La sélection scientifique des végétaux.


Petit historique (image GNIS).

1. L'hybridation choisie, produit des découvertes en génétique.

La sélection généalogique : elle résulte de l'évolution des connaissances en génétique.

Les travaux de Mendel :

La théorie chromosomique de l'hérédité : les «particules» sont des unités d'information, les gènes portés par l'ADN.

La sélection de lignées pures : elles sont homogènes et stables.


Autopollinisation (image GNIS).

Le croisement des lignées pures : fécondation croisée pour obtenir des hybrides vigoureux (effet d'hétérosis) car cette vigueur est supérieure à celle des 2 lignées parentales.


Hybridation (image GNIS).

Un long travail : Les sélections et mariages nécessitent de nombreuses générations pour fixer les caractères désirés et créer une nouvelle variété.


Une longue sélection (image GNIS).

Les hybrides F1 : commercialisés via des graines ou des plants.

2. Génie génétique : biotechnologies, avantages et limites.

L'essor des biotechnologies : la fin du 20ème siècle.

Sélection et transfert de gène : les OGM ou plutôt PGM dans notre contexte.


Le principe de la transgenèse (image GNIS).

«Comment fait-on ?», en animations :

Comment on isole la séquence contenant le gène d'intérêt
Comment on crée des plasmides bactériens recombinants
Comment on clone les plasmides

Et bien d'autres techniques : l'haploploïdisation par exemple ; gain de temps de sélection de quelques années.


Le principe de l'haploploïdisation (image GNIS).
Nous sommes, vous êtes dans cette ère biotechnologique. Excellente occasion d'exercer son sens critique en utilisant judicieusement ses connaissances scientifiques.

Retour au menu